La tempête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La tempête

Message  Gringhir le Mar 1 Avr - 8:22

Il fesait nuit noir. Tellement noir que losqu'on regardait dehors, on voyait de l'encre. L'air était étoufante laissant envisager une orage proche. Une brise si froide quelle vous glacait la moelle traversait le village de Trichel. Les villageios se réfugiait dnas leurs maison et dans les auberges, pres des feux. Les volets ballotait face au vent qui était deplus en plus fort. Soudaint, un éclair déchira le ciel. Les enfants pleurèrent de peur, le hommes s'agripèrent a leurs armes. alors, une autre éclaire vint et toucha une maison, puis une troisième fit de meme. Alors les sorldats s'écrièrent
-LE DRAGON, IL EST REVENU!!!!.

Alors ce fut la paniquye général. Le lendemain matin, la moidié du village avait été détruit. Au grand hall, Le chef tint conseil avec tout les maitre de famille.

- Cella ne peut plus durer!!!, cria l'un des hommes

-Ma femme est morte hier, renchérit un autre.

-SILENCE, tona le chef. Jai envoyer des messager dans tout le pays, solicitantdes héro pour nous sauver du dragon. jy ai mit beaucoup de piece d'or et je suis sur que quelqu'un viendra. Il ne nous reste plus qua attendre et esperer que le draogn ne viendra pas avant sa mort.

Alors ils attendirent, des semaines, essuyerent plusieurs attaque du dragon et finnalement, apres 4 mois 3 semaines et 2 jours, quelqun vint............
avatar
Gringhir

Messages : 13
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tempête

Message  Remulus le Mar 1 Avr - 21:55

Il était grand, de la distance où ils le voyaient c'était tout ce qu'il pouvait dire, mais il avançait, rapide comme le vent, sur son cheval noir. Petit à petit ses traits se précisèrent, il avait les cheveux de la même blancheur que les nuage pendant une journée de beau temps, ceux-ci volaient derrière lui tant il avançais rapidement. C'était le début de la nuit ils ne purent donc discerner que sa chevelure parmi la noirceur ambiante.

À mesure que les bruits de sabots se répercutèrent sur les mur des habitations, les villageois en sortirent, ne sachant s'il fallait crier de peur ou de joie. Ils restèrent dehors, comme captivés par la blancheur des cheveux de l'être qui s'approchait. Puis quelqu'un cria d'une voix stridente, ils furent tous saisis de panique, et rentrèrent dans leurs maisons, tous sauf une, c'était une vieille femme qui en avait assez de vivre dans la peur, une femme de caractère et de convictions.

Lorsque l'homme arriva dans le villages, il remarqua comment ses lieux avaient dépérit depuis sa dernière visite, comment le dragon avaient fait de dommages. Alors il vit des têtes sortir par les fenêtre; jeune et moins jeunes étaient trop curieux, de savoir si leur sauveur était enfin arrivé. Alors la vieille femme examina ce nouveau venu, ce qu'elle vit ne sembla pas lui faire peur, car elle retourna dans sa maison pour aller s'y reposer. Ainsi, tous sortirent de leur maisons et allèrent regarder de plus près le nouveau venu. Ce jeune home dans fleur de l'âge avait les yeux rouge, comme si une flamme dansait dans ses yeux, il avait aussi la peau d'un beige très pâle. Il était vêtu d'une cape noir et d'une robe complètement noir comportant un col en «V» brodé de fils d'or. Son cheval était chargé de sacoche contenant divers objets.

Soudainement, il sauta de son cheval, ce qui surprit certain. Il resta là, immobile, il observait ceux qui l'observait, pendant quelques instants, rien ne se produisit, on entendait que le vent, quand tout à coup....
avatar
Remulus

Messages : 3
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tempête

Message  Gringhir le Mer 2 Avr - 8:16

[HRP] Ouin tu me laisse pas sa évident [HRP]

Une autre silhouette se profila a l'horizon. Contrairement a l'homme qui se tenait debout dans le village, elle avait l'aire minuscule et avançait avec une lenteur déconcertante. Une fois encore, les villageois se demandaient si ils devait se terrer dans leurs maisons ou bien acclamer les deux êtres tout deux bizzare.

Alors que la créature aprochait, les bonnes gens du village pure reconètre un être hais de tous les pays, ils reconnurent ces trait Gobelinoĩde, sa peau verte, son visage barré pas un horrible rictus, ces petits yeux jaunes en forme d'amende brillait d'une lueur étrange. Le gobelin avanca lentement a travers le village. Pour quelqun de son espèce, il en paraissait tres grans, il arrivait a la meme hauteur des plus grands adolescent du village. Sa musculature état fine mais puissante. De nombreuse cicatrices était gravé dans sa chair. Deux énorme sabre pendait a sa ceinture, on pouvait dicerner quelques dagues dépassant de ces bottes de cuir. De longues mèches de cheveux noir dessendait jusqua sa cuirasse clouté.

Alors que le Gobelin s'arretait a coter du mystérieux homme au blanc cheveux, le chef du village sortit de sa maison, glaive au poing, suivi d'une belle petite troupe de soldats. Bien qu'on pouvait lire de la peur dans leurs trait, leurs yeux était animé d'une détermination sans limite.

- Qui etes vous étranger, tonna le chef du village. Que venez vous faire en ces terre maudite par le dragon de la montagne du Roc-Tonerre? Venez vous pour tuer la bête?

Alors un sons horrible se fit entendre par tout le village. Cétait un rire suivi d'étouffement. Tous le monde se revira vers le gobelin qui s'exclafait.

-Haha...Keuf Keuf...Ha..., ferait t'il de sa voix grincante. Je suis Gringhir, Ancienement chef de la tribue des Dagues poisseuse des terres de Knolock, j'ai été évincer du poivoir par mon jeune frère et j'ai été forcé de m'exilé. Je suis maintenant chasseur de prome et oui, je suis ici pour tuer le dragon

Sa réponse fait, le village entire se retourna vers l'homme pour attendre sa réponse...
avatar
Gringhir

Messages : 13
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tempête

Message  Gringhir le Jeu 3 Avr - 21:35

Apres avoir attendu asser longtemps la réponse du mistérieux homme, le chef se retourna de nouveau vers Gringhir

-Alors héro, est tu pret a affronté mille tourment pour nous délivrer? la tache sera dure et semer d'embuche car pour te rendre a la montagne du Roc-Tonerre tu devra passer par les plaines arides, le pays des ogres et des minotaures, ensuite viendra le marais de la peste, pays des morts et finnalement, quand tu sera arriver a la montagne, tu sera assalli par les servants du dragons, d'horribles créatures humanoide. Ets tu pres a affronté ces épreuves?

Grighir haussa un sourcil, pensif. Il tin cette position un bon 5 minutes avant de s'exclamer

-Hehe ce sera un jeux d'enfant. Je ne crain rien et je reviendrai avec la tête du dragon.

Sitot apres avoir répondu, Gringhir tourna les talon et sortit du village.

-----

Trois jours plus tard, il atteigni une chaine de montagne sombre, les colines semblait balayé par par de violent vent. Les cris de bêtes dévalait les les pentes et se rendait jusquau orreil des voyageurs asser fou pour saventurer pres de cet endroit. Mais Gringhir avanca vers la montagne des Damnée.

Alors qu'il arrivait dans un étroit col, Une dizaines de créatures mi loup mi autre chose encerclaire le Gobelin. Celuici dégaina, pret a se battre. Il cxhargea la créature la plus proche et lui enfonca sa lame dans la gorge. Efectuant un rouléboulé, il évita de justesse les griffes d'une des créature. Se relevant, il ne vit pas lattaquant dans son dos, il recut un violent coup a la tete qui le projeta a terre. Il se releva péniblement et bondit de lavant, empalant une autre de sbête.

Alors un bruit résonna, les créatures survivante partirent apeurer. Gringhir se revira et vit...


Dernière édition par Gringhir le Ven 4 Avr - 21:06, édité 1 fois
avatar
Gringhir

Messages : 13
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tempête

Message  Remulus le Jeu 3 Avr - 22:14

|Juste après le départ du goblin|
L'homme à la chevelure blanche soupira en pensant à ce pauvre fou qui courait à sa perte contre ce gigantesque dragon.
*Un goblin de plus ou de moins, qui verra la différence.*
Mais, encore un fois, sa conscience l'emporta sur son dédain pour les races inférieurs, alors, il s'excusa prestement, demanda au villageois de prendre soin se sa monture et des ses bagages, il ne pris dans ceux-ci que son bâton de marche, Finalement il suivi le goblin à une distance raisonnable, ilvoulait être certain de ne pas être repéré. Il le suivit jusque dans les montagnes, chassant du mieux qu'il le pouvait avec les outils qu'il avait.

|Maintenant|
Le dragon, il venait d'écraser un arbre avec un des ses pattes avant. Cette créature était complètement verte, toutes ses écailles luisaient au soleil, elle mesurait environ la moitié de la montagne et était aussi longue, de la queue à la tête, que celle-ci. Le dragon rugi en remarquant son adversaire, aussi petit soit-il pour lui, il était quand même une menace.

Ainsi, le dragon cracha du feu près du nouveau venu, car elle était d'humeur à s'amuser aujourd'hui. Ainsi, il arriva lui aussi à la montage, mais lorsqu'il arriva les créatures humanoïdes n'y étaient déjà plus. Il avait entendu le rugissement et le bruit de l'arbre qui s'était écrasé, mais il n'aurait jamais cru voir une créature aussi grosse, il les avaient étudiés, néanmoins, leur grosseur réelle était bien plus impressionnante.

Pris de panique, il se cacha derrière un arbre pour se cacher, mais surtout pour reprendre ses esprits. Une fois la chose faite il sortit de sa cachette et s'écria:
-Castigat volout silamentae
Ce qui se produisit ne dura qu'un instant; une rayon d'une intensité lumineuse impressionnante frappa le dragon entre les deux yeux, ce qui ne fit que l'aveugle pendant quelques instants...
avatar
Remulus

Messages : 3
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tempête

Message  Gringhir le Ven 4 Avr - 17:08

Lorsqu'il vit le dragon, Gringhir pensa tout de suite que sa quete se terminerait la, qu'il turait cette engeance apres meme pas une journée. L'humain ariva alors a point nommé, attirant le draogn dans sa direction. Cherchant un moyen de prendre le dragon a rever, le gobelin regarda au alentour.

* hmm je pourait me faufillerderrière lui mais non, il bouge trop sa queud, je serait happer trop rapidement, ahh pourquoi ne pas escalader la falaise!!!*

Comme de fait, le draogn se tenait au pier d'une parois a pic de la montagne. Prenant son élan, Gringhir couru j'usquau mur de pierre et s'acricha a plusieur petites prises et commenca son assencion. Il montait lentement, sa respiration lamborieuse. Il manqua tomber a plusieur repeise. Arriver a 10 mètres en l'air, le petit etre vert commenca a se déplaces latéralement vers le dragon.

De temps en tremps il regardait en bas, pour évaluer la situation, Il vit donc l'humain se ramasser derrière un petit rocher, terrifier, il en ricana silencieusement. Alors qu'il arriva au dessu du dragon il entendit :

-Castigat volout silamentae

Le flash qui sen suivi, Gringhir menqua se laisser tomber, les rétines brulé a cause de l'intensité de la lumière. Quand sa vision reprit, il vit l'arnaque. Il en rit a voix haute. Sautant de la parois, il retomba a coter de l'humain.

-Salut petit, lanca t'il. Cétait un beau sort hehe... Mais bon fini la démonstration, tu tes fait rouler...

Alors il recula et marcha ver sle dragon. Arriver a son pied, il passa sa main au travers de sa patte.

-Comme tu peu le voir, ce nes qu'une illusion.

Se retournant, il marcha ded nouveau vers l'humain, rendu nez a nez avec lui, il se redressa de toute sa hauteur, manquand lui arriver au menton.

*Ahh ces humain, ils pue tous...*

-Aller mon grand, ces le moment de parler un peu... Que veut tu faire plus tard, élever des enfants, devenir roi??? bon. *Gringhir tendit une main a l'humain*
-Salut je mapelle gringhir, Déchu du ciel, je suis sur cette routepour pourfendre un dragon, jai au dela de 100 siecles. Et vois comment aller vous?


...

\\hrp\\ la si tu veut, pon va faire un peu de blabla =) \\hrp\\
avatar
Gringhir

Messages : 13
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tempête

Message  Remulus le Ven 4 Avr - 22:18

Il sera la main du goblin puis il eu un bref silence et,insulté d'être associé à un simple humain, il enleva sa cape noir d'un seul geste, ce qui dévoila ses ailes immaculées, mais encore trop petite et frêle pour supporter tout son poids, il venait tout juste de les acquérir. Alors il envoya un regard qui voulait dire; vous en êtes certain, à son interlocuteur. Il dit :

-Un dieu déchu, tentez vous à présent d’expier vos fautes passés mon chère… Pour votre information je suis Sylcar fils de Talinas, maître de la lumière divine et protecteur des nymphes, vous me devez respect, malgré votre âge... J'ai peu d'expérience dans le domaine, je connais la théorie, mais la réalité n'est pas la même ici il est donc normal que vois ayez découvert la ruse avant moi… Ses pauvre villageois se battaient contre un illusion, amusant... Qui à détruit ce village alors?... Une illusion ne peut faire de tels dommages... Au fait, quelle divinité étiez-vous avant votre déchéance?
avatar
Remulus

Messages : 3
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tempête

Message  Gringhir le Ven 4 Avr - 23:04

Apres avoir entendu ces quelques phrase, Gringhir renifla de dédain.

*comment ose t'il me traiter de dieu déchu!*

L'idée de lui transpercer le corps de son sabre et d'en finir avec cet usurpateur lui traversa l'esprit.


-Hahaha... commenca t'il. Moi un dieu déchu, Tu ne sia tmeme pas a qui tu tadresse. Ne sait tu pas qu'au ciel il ny a pas que les dieux???
Ton ignorance me dégoute. J'était Kravernar, l'archange de la justice, protecteur des peuple. Je fut banni et laisser sur cette terre a vivre de sa misère pour avoir révéler le secret de la forge au jeunes peuple. Tu pense que je suis ici pour réparer mes fautes passer???
alors otn intelligence est encore plus basse que je le pensait. Seul les etres aussi bas que les Hommes en arrive au conclusion hatives. Si je suis sur cette route, ces pour continuer mon oeuvre de défendre les peuples. Je ne suis que moin puissant. Tu me dit que je te doit respect???
toi du devrait t'agenoiller devant moi, me priant de pardonner ta faute.


Le goblin recula un peu et cracha au prid de l'humain.

-Une illusion tu dit, est tu aussi imbécile que sa pour comparer ces deux vérité???
Je rit a voir que vous me disez ce que je siat déja. Cette chose derriere moi nes qu'une illision, ces un dragon vert de plus. Ne saver vous donc pas que ce ne sont que les Bleu qui crache la foudre???
Mais que faites vous donc ici si vous ignorez a ce point ce que nous chasons?


Il recula un peu plus pour voir le visage de l'humain qu'il venait de sermonner comme il le falait

\\hrp\\ hehe, sans rancune pour ce que jai dit? et pour la couleur du dragon, jai fait expres en quelque sorte pour ne pas dire qu'il était bleu =) bon jespere que tu men voudra pas et que tu me foutra un bon poing sur la geule XD en rp bine sur \\hrp\\
avatar
Gringhir

Messages : 13
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tempête

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum